La Croix Châtain

croix chatain 1.jpg
croix chatain 3 2014 22 juin roche  40.j

Souvenons-nous

Le dimanche 18 juin 1944, deux véhicules de l’armée allemande traversent Vaulx-Milieu, troublant la quiétude de ce début d’après-midi ensoleillé. Ils viennent du fort Montluc à Lyon et se dirigent vers la carrière de Saint-Bonnet-de-Roche.

Sur place, ils rencontrent quelques jeunes rochois dansant au son d’un phonographe. Après quelques harcèlements de la part des officiers nazis, les véhicules font demi-tour. Quelques minutes après, du côté du hameau de Vaugelas, le crépitement d’armes automatiques déchire le calme pastoral. Là, dans un champ d’avoine que borde une haie, madame De Montarby et messieurs Magnard et Tavernier découvrent un spectacle atroce. Vingt corps, liés deux par deux, sont entassés, visiblement abattus à leur descente de camion, au lieu-dit la Croix-Châtain.

Francisque Duchène et Marc Joly n’avaient que 18 ans. Le plus ancien, Eugène Arnaud, était âgé de 66 ans.

C’est pour ne pas oublier cette triste journée, que, grâce à la générosité de la commune et les dons des familles, une stèle commémorative a été élevée. C’est pour ne pas oublier, également, que la commune de Roche organise chaque année une cérémonie du souvenir.

Cérémonie du 22 juin 2014

Bernard Cochard, maire de Roche, prend la parole. Les noms des vingt victimes sont énumérés par les enfants. Véronique Chardon, conseillère, énonce le message du Ministre délégué aux anciens combattants et Sébastien Milliat, conseiller, rappelle l’appel du 18 juin du Gal De Gaulle.

M. Albert Vignard lit ensuite un poème écrit en 1942 par un des fusillés. Puis, Mme Nathalie Joly, nièce de Marc Joly, également victime, remercie la municipalité de perpétuer le souvenir et rappelle que nul ne doit oublier ces douloureux évènements. Mme Annie David, sénatrice de l’Isère, prend la parole souhaitant que ces faits de barbarie ne se produisent plus malgré les difficultés actuelles.

La cérémonie s’est déroulée en présence de : M. Denis Vernay et M. André Collomb-Bouvard, conseillers généraux, des maires, adjoints des communes limitrophes, MM. les commandants de la compagnie de gendarmerie départementale de Bourgoin-Jallieu et de la brigade de Villefontaine, le chef de corps des pompiers de Roche. Le défilé précédé des jeeps était accompagné par la fanfare de La Verpillière.